Mois: juin 2015

10 outils pour réussir votre community management

Le community management est un travail humain et très chronophage. Dans la mesure où il s’agit de créer, fédérer, aider et stimuler une communauté d’internautes, rien ne peut remplacer une forte implication personnelle.

Pourtant, des outils existent pour vous aider dans ces tâches. Il ne s’agit pas de les automatiser (vous ne vous adressez pas à des robots !) mais bien d’optimiser votre temps et d’obtenir des indicateurs fiables qu’il serait impossible d’obtenir manuellement.

1. www.netvibes.com : il s’agit d’un tableau de bord entièrement personnalisable. Vous pouvez y intégrer des alertes google, afin d’améliorer votre veille et la surveillance de l’e-réputation de votre entreprise. Des outils plus spécifiques sont disponibles, comme la recherche sur les blogs ou sur twitter. Idéal donc pour avoir en un coup d’œil une vision globale de ce qui se dit de vous, ou pour mener une veille thématique.

Prenez le temps de bien organiser votre tableau de bord et choisissez avec attention vos mots clés de recherche, car en réalité la valeur de Netvibes dépend entièrement du soin apporté à sa configuration. Si vous constatez au bout de quelques jours que les résultats ne sont pas satisfaisants, vous devez modifiez les critères de recherche.

outils1Aperçu de votre tableau de bord personnalisé netvibes

(suite…)

Publicités

Associations et community management : les secrets d’un mariage réussi

2

Il n’y a pas que les entreprises qui ont un service ou un produit à vendre qui peuvent tirer profit du potentiel énorme des réseaux sociaux. Les associations sont de plus en plus tentées d’aller sur facebook, Twitter et les autres afin de mieux communiquer, et elles ont raison. Toutefois la relation entre le community management et une association à but non-lucratif n’est pas toujours évidente. Dans cet article,  je vais vous donner quelques conseils pour réussir le mariage entre CM et association. Cet article est consacré aux débuts de la relations, c’est-à-dire les premières semaines.

 

Il faut s’intégrer à l’association et en comprendre les valeurs

Pour le community manager qui intègre une association, le premier réflexe n’est pas de mettre au point des documents opérationnels ou de publier sur facebook / twitter. Les premières semaines sont consacrées à l’analyse de l’association, de ses valeurs, de son histoire, et de son fonctionnement. Sans cela, la stratégie mise au point sera mauvaise, car elle apparaîtra en total décalage avec l’image véhiculée par l’association. Si l’association a déjà des comptes sur les réseaux sociaux, un diagnostic approfondi est nécessaire ; on peut aussi s’appuyer sur un benchmarking, c’est-à-dire l’étude d’autres associations qui utilisent avec succès les réseaux sociaux. Ces points de repère sont très rassurants pour l’association, ce qui donne de la légitimité à votre démarche 2.0. (suite…)