Arrêtez de courir après les fans sur Facebook !

Depuis que Facebook existe, les yeux sont rivés sur le nombre de fans d’une page. 10 fans gagnés, c’est mauvais. 100 fans gagnés, c’est correct. 1 000 fans gagnés, c’est formidable. Vous avez sans doute connu la pression d’un membre de votre entourage disant : « Tu communiques beaucoup sur Facebook, mais tu n’as pas beaucoup de fans ! » ou encore « Notre prochain objectif est d’obtenir 2 000 fans de plus ». Tout ceci n’a aucun sens.

Vous ne devez pas viser la quantité, mais la qualité. L’intérêt de Facebook est de pouvoir adresser un message aux personnes qui sont susceptibles d’acheter vos produits, de rejoindre votre association et de s’abonner à votre newsletter. Vous être restaurateur à Perpignan, est-ce vraiment utile d’avoir des milliers de fans en Bretagne ? Avoir de nombreux fans est flatteur, mais cela ne sert en rien votre objectif.

Avoir trop de fans est inutile, et parfois néfaste

Non seulement c’est inutile, mais pire, avoir de nombreux fans non ciblés est néfaste. En effet, la seule façon pour que vos messages soient diffusés est d’obtenir des interactions (likes, commentaires ou messages). Or, si 90 % de vos fans sont peu intéressés par votre contenu, le nombre d’interactions sera réduit. Donc vos messages obtiendront une portée minime. Ainsi, même vos prospects ne verront plus s’afficher vos messages.

J’ajoute que plus vous avez de fans, plus la portée est faible. Toutes les études vont dans ce sens, et mon expérience le confirme. Sur ma page comptant 500 fans, j’obtiens une portée de 100 % environ. Sur ma page de 4 500 fans, la portée chute à 50 %. Et sur ma page à 16 000 fans, elle atteint difficilement 15 %. Augmenter la taille de votre communauté n’est donc pas sans inconvénient, surtout si les nouveaux fans n’ont aucune valeur.

Vos fans = vos cibles

Votre discours ne doit jamais être : « il me faut plus de fans ». À la place, dites : « Les personnes que je cible dans le cadre de ma stratégie marketing doivent liker ma page Facebook ». La formule est plus longue et moins accrocheuse, j’en conviens !

Si vous gérez la page d’un petit commerce local, avoir 1 000 fans est déjà très bien. En avoir 1 million ne vous apporterait sans doute aucun chiffre d’affaires supplémentaire.

Faisons une comparaison pour rendre l’idée plus parlante. Un responsable de centre d’appels commerciaux pour vendre des équipements de ski se plaint auprès d’un employé : « Notre base de numéros de téléphone est trop réduite. Nous n’avons que 600 contacts téléphoniques pour vendre nos produits. Essayez de faire mieux. » Le lendemain, la personne en charge du phoning explique qu’il a déniché une base de plusieurs millions de numéros de téléphone. Oui, il s’agit de l’annuaire. Imaginez les résultats avec un ciblage aussi large : ils seraient catastrophiques. Et pour terminer cette comparaison, personne ne s’est jamais vanté d’avoir un annuaire. Raisonnez de la même façon sur Facebook.

Je vous déconseille donc fortement d’acheter des fans venus de « je ne sais où », même si une forte pression pèse sur vos épaules. Le plus grave est qu’une fois ces fans bidons achetés, il est en pratiquement impossible de s’en débarrasser.

Une stratégie d’acquisition qualitative

Pour autant, obtenir plus de fans est une très bonne chose, s’il s’agit de prospects qui font partie de votre cible. Cela prend du temps, il faut donc être patient et il n’existe pas de solution miracle, sauf à faire de la publicité pour accélérer le mouvement. Obtenir une communauté importante se mérite, et vous allez désormais devoir travailler quotidiennement et avec rigueur pour proposer sur votre page du contenu de qualité.

Mais vous pouvez aussi payer pour augmenter plus rapidement la taille de votre communauté. Il existe deux façons légitimes d’acheter de nouveaux fans.

La première méthode consiste à passer par le gestionnaire de publicité, de sélectionner interactions, puis « Mentions j’aime la page ». Cette option a été spécialement créée par Facebook pour gagner des fans. L’essentiel ici est de choisir un ciblage drastique : commencez par votre coeur de cibles, quelques centaines de personnes tout au plus.

La 2e méthode est ma préférée car elle apporte plus de garanties quant aux nouveaux fans recrutés : boostez les interactions sur une de vos publications auprès de votre public cible, puis invitez les personnes qui la likent à aimer votre page.

Affaire à suivre dans mon livre !

réseaux sociaux livre

 

 

Découvrez de nombreuses autres astuces et techniques dans mon livre !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s