Réseaux sociaux : recyclez vos contenus !

Non, nous n’allons pas parler de développement durable, mais bien de la façon dont vous pouvez recycler vos contenus sur les réseaux sociaux, et ainsi les réutiliser facilement ! Produire du contenu de qualité nécessite un effort, vous devez par conséquent tirer un maximum de profit de chaque contenu produit. Voici quelques astuces pour y parvenir.

Réutiliser un même contenu de façon subtile sur les réseaux sociaux

Vous êtes en permanence à la recherche de contenu pour le publier sur les réseaux sociaux ? Alors n’hésitez pas à republier plusieurs fois le même. C’est d’ailleurs le conseil de Guy Kawasaki dans son (excellent) ouvrage L’Art des médias sociaux. Il y prouve, chiffres à l’appui, qu’un tweet publié plusieurs fois génère davantage d’interactions et de clics.

Soyez néanmoins prudent, et ne vous contentez pas de faire un simple copier-coller : changez la présentation de votre message, à la fois pour camoufler ce qui au fond reste un matraquage, mais aussi pour jouer sur différentes cordes sensibles chez vos lecteurs :

  • Utilisez une image différente.
  • Changez l’accroche : dans le premier message, placez une citation forte, dans le 2e jouez la carte de l’humour, dans le 3e cherchez davantage l’émotion, etc.
  • Espacez un minimum les publications du même message. Même sur Twitter, attendre au moins une journée est souhaitable.
  • Ne republiez pas les messages qui ont fait un flop. Cela semble évident non ?
  • N’abusez pas de cette pratique sur Facebook, qui contrairement à Twitter n’est pas vraiment adapté à un rythme de publication démentiel.

Si mon astuce semble basique, j’ai souhaité en parler car vous observerez en pratique que les comptes qui l’appliquent sont très rares. Dommage !

Épingler ses meilleures publications pour les rendre plus visibles

Un autre conseil tout bête pour ses réseaux sociaux : pensez à épingler une publication sur Facebook et Twitter. Techniquement c’est très simple, il suffit de dérouler le menu d’option sur le message en question, et de cliquer sur… « Épingler ». Logique non ?

En un clic, le message en question s’affichera désormais automatiquement en premier lorsqu’un internaute visitera votre page Facebook ou votre profil Twitter.

L’intérêt est bien évidemment de mettre en valeur un contenu particulièrement important. Mais il faut penser en termes d’expérience utilisateur : qui va se rendre sur votre profil ? Car généralement, les internautes se contentent de lire vos messages via le fil d’actualité. Ceux qui feront la démarche d’aller voir votre profil ont sans doute une bonne raison de le faire. Cela signifie qu’ils s’intéressent à vous, qu’ils cherchent à en savoir plus.

Vous devez donc épingler un tweet ou un post Facebook qui dévoile qui vous êtes, avec un lien vers votre site Internet ou une page particulièrement forte et emblématique. Si vous êtes un site marchand, mettre en évidence votre dernier produit ou une page d’achat est une très bonne idée. L’internaute est allé vers vous, vous pouvez donc lui proposer vos produits.

Le véritable conseil aujourd’hui n’est pas tant la méthode pour épingler, car vous la connaissiez sans doute déjà. Le conseil, c’est de penser à le faire régulièrement ! J’ai observé de nombreux comptes Twitter dont le message épinglé date de plusieurs mois. Il s’en dégage une impression statique, comme si le compte n’était pas mis à jour.

À chaque fois que vous publiez un message important, demandez-vous s’il n’aurait pas sa place tout en haut de votre mur Facebook ou profil Twitter.

Avec un seul contenu, créez de nombreux messages

Sur Internet créer du contenu est un investissement : il vous faut une bonne idée, et surtout du temps pour rédiger un article de blog, ou un livre blanc. Vous n’allez donc pas pouvoir multiplier à l’infini votre contenu. Or, le rythme des réseaux sociaux est tel qu’il vous faudra en permanence de nouvelles choses à publier. Le bon réflexe est donc, à partir d’un contenu, de créer plusieurs messages. Comment ?

Premier exemple : vous venez de rédiger un article de blog. Le premier réflexe est de publier le lien sur vos réseaux sociaux. Dans un deuxième temps, vous pouvez réaliser une infographie à partir de cet article. Et pourquoi pas dans un troisième temps tirer une citation inspirante de l’article, en demandant à vos lecteurs de réagir ?

Deuxième exemple : à l’occasion d’un événement, vous avez fait appel à un vidéaste qui a réalisé une vidéo de plusieurs minutes. Vous pouvez en sélectionner plusieurs extraits et les publier avec quelques jours d’intervalle afin d’avoir deux ou trois messages au lieu d’un seul. Dites-vous bien qu’il est rare de regarder une vidéo de trois minutes sur Facebook, alors mieux vaut la découper en plusieurs parties.

Tout dépend du contenu à votre disposition, mais la philosophie reste la même. Sur les réseaux sociaux, le rythme de publication est plus dense, et chaque message plus court. Adaptez vos contenus en conséquence.

Vos communications offline ont leur place sur les réseaux sociaux

Traditionnellement, il existe une séparation entre la communication en-ligne et hors-ligne. On prépare des courriers en début d’année pour relancer les inscriptions, ou pour les fêtes afin de stimuler les ventes, mais on ne pense pas forcément à utiliser ce contenu pour la communication Web. C’est une erreur, car ces contenus sont souvent de très bonne qualité.

Ne gâchez pas du contenu sous prétexte qu’il n’a pas été réalisé spécifiquement pour les réseaux sociaux. Au contraire, chaque euro dépensé pour faire des envois courriers, une page de publicité dans un magazine ou des flyers doit aussi servir à alimenter vos comptes sur les réseaux sociaux. Ils constituent un moyen comme un autre d’amplifier le message que vous souhaitiez faire passer. Que le média d’origine soit offline ne change rien.

Voici un premier exemple très réussi (ci-contre) : le salon ABC Kid’Z a réalisé un joli calendrier pour annoncer la date de lancement. Cette création originale a été publiée sur Facebook, ce qui est le bon réflexe.

Cette technique est très simple, mais comme d’habitude le plus compliqué est de penser à le faire !

réseaux sociaux livre

 

 

Découvrez de nombreuses autres astuces et techniques dans mon livre !

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s