10 conseils de rédaction pour améliorer votre blog

writing-336370_1280Tout le monde sait écrire, mais rédiger un blog demande de respecter des techniques particulières. Il vous faudra oublier certaines de vos habitudes, et en prendre d’autres. Voici un rapide panorama des conseils de rédaction, tiré de ma propre expérience sur mon blog l’histoire crue.

1. Pourquoi un blog ?

Posez-vous une question toute bête : pourquoi avez-vous un blog ? Que souhaitez-vous transmettre aux lecteurs ? Il peut s’agir de diffuser votre expertise sur un sujet, ou de partager une passion. Dans tous les cas l’intérêt de votre blog doit être clair et avoir un fils conducteur (voire même un calendrier éditorial), rien n’est pire qu’un blog qui part dans tous les sens sans aucune cohérence.

2. Ennuyez-vous !

L’ennui est le meilleur moyen de faire fermenter vos idées et votre contenu. Si vous êtes toujours actif, alors votre cerveau n’aura jamais le temps de vagabonder, et vous passerez à côté de bonnes idées. A faire le soir avant de s’endormir ou lors de longs trajets en métro / train.

3. Relisez-vous !

Se relire est crucial. D’abord pour débusquer les éventuelles fautes d’orthographes qui font mauvais genre. Mais aussi pour améliorer votre contenu, traquer les éventuelles répétitions, repérer les longueurs qui alourdissent inutilement votre texte.

4. Remettez-vous en cause et acceptez les critiques.

Ne partez pas du principe que votre blog est excellent, vous avez forcément des choses à améliorer. Vous pouvez demander à quelqu’un d’autre de relire votre texte pour avoir un œil extérieur. Il faut donc être ouvert aux critiques et mettre son ego de côté. Si un article vous semble de qualité médiocre, ne le publiez tout de suite, afin de le modifier ou même de le supprimer. Vous pouvez aussi prendre modèle sur les blogs à succès, afin de vous inspirer des recettes qui fonctionnent.

5. Le blog 2.0 est interactif.

Alors que le blog 1.0 était à sens unique, le blog 2.0 est conversationnel. Prenez le lecteur à parti (remarquez l’usage répété du « vous » dans cet article, qui permet d’impliquer le lecteur). Vous pouvez terminer votre article par une question ouverte appelant à des réponses en commentaire. Prenez en compte les commentaires des lecteurs, répondez-y systématiquement et adaptez votre contenu en conséquence.

6. Lisez, en particulier des histoires.

Lorsqu’on passe beaucoup de temps sur Internet, on a tendance à oublier que le meilleur moyen d’améliorer sa qualité de rédaction est de lire soi-même. Je vous conseille de vous tourner vers la (bonne) littérature, qui offre non seulement une qualité d’écriture remarquable mais aussi des récits dont on peut s’inspirer. Lisez Tolstoï, Zola, Hugo, bref tous les auteurs qu’on a tendance à oublier à l’ère numérique, mais qui nous offrent des histoires passionnantes. Bien entendu, lire des magazines en ligne (de qualité) est tout aussi enrichissant.

7. Prenez votre temps !

Il n’est pas vraiment conseillé de tout rédiger d’une traite dans l’urgence. C’est en prenant du recul par rapport à votre texte que vous parviendrez à l’améliorer. Si c’est possible, laissez filer quelques jours entre la rédaction de votre billet et la relecture. Avec cette distanciation, vous aurez un regard neuf sur votre article, et vous pourrez ainsi le bonifier. Il m’arrive de modifier une dizaine de fois certains de mes articles. D’ailleurs, c’est en rédigeant régulièrement qu’on s’améliore : plus vous rédigerez, meilleur sera votre style. Les débuts peuvent être difficiles !

synonymes8. Utilisez des outils de rédaction

Rédiger est un exercice très difficile, et utiliser des outils pour s’aider n’a rien de honteux, au contraire. Je pense à l’indispensable dictionnaire des synonymes qui vous permettra de varier le champ lexical et de trouver le mot juste. Vous pouvez également utiliser un dictionnaire des citations ou le conjugueur.

9. Adaptez votre style au Web.

J’ai personnellement du mal à appliquer ce dernier conseil, car j’ai suivi un cursus universitaire classique qui m’a imposé des formes de rédaction qui n’ont rien à voir avec le exigences du web. Si c’est aussi votre cas, il faut faire un effort et appliquer les consignes suivantes :

  • Vos articles doivent être relativement courts, car l’attention du lecteur sur le web est limitée.
  • Vous devez par conséquent aller droit à l’essentiel, ne pas multiplier les détails redondants.
  • Vous devez aérer votre texte en revenant à la ligne régulièrement, en insérant de nombreux sous-titres pour que le lecteur suive facilement votre raisonnement. Vous pouvez aussi mettre en gras les éléments importants de votre texte.
  • Vos phrases doivent être courtes pour ne pas « essouffler » le lecteur.
  • Commencez brièvement par la conclusion, puis développez : c’est précisément l’inverse d’une dissertation classique ! En effet, l’internaute « picore », il va survoler le début de votre article pour savoir s’il va oui ou non continuer la lecture. Or, en présentant votre conclusion dès le départ, il saura immédiatement ce qu’il va trouver dans votre article.
  • Intégrez si possible une photographie à votre billet, sur le Web les supports visuels sont très valorisés.

10. Quel est l’intérêt de votre article ?

Le Web nous impose souvent un rythme d’enfer : il faut publier quotidiennement sur tweeter, changer régulièrement son statut facebook, et écrire au moins une fois par semaine sur son blog. Il est facile de se laisser bercer par cette cadence infernale, à tel point que beaucoup publient de façon presque automatique, tels des robots : «  je publie car sur le Web tout va très vite, par conséquent il faut publier ». Or cette temporalité si particulière du Web ne doit pas vous faire oublier que le contenu de votre blog doit être de qualité. Vous devez apporter quelque chose au lecteur, et non publier par nécessité.

En conclusion, vous avez peut-être remarqué que tous les conseils convergent vers un objectif très simple : la qualité du contenu. En cela la rédaction d’un blog n’est pas si éloignée des médias traditionnels. On lit régulièrement un journal car le contenu est intéressant. Si vous écrivez sur le Web c’est pour être lu, il est donc évident que vos articles doivent être de qualité.

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s